Dépakine : Un nouveau Mediator ?

Sanofi au coeur d'un scandal comparable au Mediator ? Le gouvernement potentiellement impliqué essaie de minimiser les faits ?
Dépakine : Un nouveau Mediator ?
Date de publication : 16 Août 2016
Nombre de commentaire : 0

Le Dépakine est un médicament contre l'épilepsie vendu par Sanofi. Prescrit aux femmes enceintes, il présente des dangers pour le fœtus. Entre autres :

  • Incontinence
  • Retard de langage
  • Asthme
  • Retard mental
  • Hyperactivité
  • Malformation des reins
  • Malformation de membres
  • Cardiopathie…

Les méfaits de ce médicament seraient connus depuis les années 80. Pourtant, les autorités ont tardé à réagir.

L’ampleur des dégâts

Le canard enchaîné révèle l’étude de l'agence du médicament et de la caisse nationale d'assurance-maladie. On y apprend que :

  • 10 000 femmes enceintes ont pris ce médicament entre 2007 et 2014.
  • Avant 2007, il est très difficile de savoir combien.

D’après les associations, ce sont au moins 30 000 enfants qui seraient touchés. Les estimations officielles estiment qu’il y a environ 400 victimes.

Les autorités impliquées ?

Le ministère de la santé aurait volontairement caché l’information. Dans quel but ? Protéger Sanofi ? S’engage-t'on comme dans l’affaire du Mediator dans une interminable lutte juridique où le laboratoire va pouvoir nier l’évidence à l'infini en jouant les prolongations ?

Pour le moment, Sanofi déclare ne pas avoir connaissance des données de l’étude. Quant au ministère de la santé, il promet un fond d’indemnisation des victimes. Mais étant donné qu’apparemment ils sous-estiment grandement le nombre de personnes concernées, le cauchemar des victimes semble loin d’être terminé.

Sources : Europe 1, Arthe, iTélé, GrandilleTV

Note BBL

Pourquoi le fond d'aide aux victimes devrait-il être financé par le gouvernement alors que le coupable est connu ? Ce ne serait pas plutôt à Sanofi de payer ? Et vous, qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Commentaire (0)

Attention, il ne vous reste que : caractères.

Cet article vous plait ? Pensez à vous inscrire à la newsletter pour ne pas manquer nos autres publications !


... et sur FB :