La chute financière de notre système de soin - épisode 2

Vous aviez été stupéfait par l'épisode 1. Comprendre la chute financière des hôpitaux français. L'épisode 2 n'est pas très rassurant.
La chute financière de notre système de soin - épisode 2
Arrivé sur barbalabs : 22 Novembre 2018
Originellement daté du : 09 Novembre 2018
Source : ELOISE BENHAMMOU: LA TARTUFFERIE DU PROCES DE LA BANQUE UBS QUI TRAVAILLE AVEC LA SECURITE SOCIALE
Nombre de commentaire : 0

Dans cet article, Eloïse Benhammou nous révèle le risque incroyable que prend la sécu en confiant notre argent à une banque appelée UBS. Chez UBS, ils sont notoirement connus pour être des experts en fraude fiscale.

Ils ont par exemple aidé le tristement célèbre Jérôme Cahuzac, l’ancien ministre du budget.

Jérôme Cahuzac, le beau gosse de l'assemblée nationale
Jérôme Cahuzac, le beau gosse de l'assemblée nationale
Article Original :

ELOISE BENHAMMOU: LA TARTUFFERIE DU PROCES DE LA BANQUE UBS QUI TRAVAILLE AVEC LA SECURITE SOCIALE

La Sécurité Sociale est aujourd’hui l’un des principaux émetteurs mondiaux de placements financiers. Les déficits constants et l’absence de réserves la contraignent à chercher des financements sur les marchés financiers depuis 2006 via l’Agence centrale des organismes de la Sécurité Sociale (ACOSS). En 2013, la direction communiquait les chiffres de 20 milliards de placements par jour !

Comme pour la dette de l’Etat, l’ACOSS recourt aux Spécialistes en Valeurs du Trésor. Et, comme pour la dette de l'Etat, la loi interdit de connaître les créanciers.

De quoi s’inquiéter quand on voit à qui la sécurité sociale confie ses placements.

Environ 40 milliards de placements financiers ont été confiés à UBS pour gérer la trésorerie de la sécurité sociale, malgré les accusations portées contre cette banque.

UBS est actuellement en procès pour démarchage bancaire illicite et blanchiment aggravé de fraude fiscale. Les juges accusent la filiale d'UBS en Suisse d’avoir recruté des clients en France, ce que la loi leur interdit, et de les avoir aidés à cacher au fisc près de 10 milliards d’euros de 2004 à 2012.

Un comble !

Quelle est la légitimité de l’État qui peut à la fois poursuivre une banque pour blanchiment de fraude fiscale et en même temps lui confier les placements de la sécurité sociale depuis une place offshore telle que Londres ?

Pire, ce procès intervient six mois après la condamnation en appel de Jérôme Cahuzac, l’ancien ministre du budget qui dissimulait une partie de son argent dans un compte au sein de la banque suisse UBS. Monsieur Cahuzac était en 2010, président de la commission des finances de l’assemblée nationale et en 2012 ministre du budget. Aujourd’hui il poursuit son activité de conseil pour les affaires... E.B.

Cahuzac conseil LOL
UBS Limited...
Cahuzac conseil... La confiance :)
Cahuzac conseil... La confiance :)

Voir aussi :

Commentaire (0)

Attention, il ne vous reste que : caractères.

Cet article vous plait ? Pensez à vous inscrire à la newsletter pour ne pas manquer nos autres publications !


... et sur FB :