Le calcium des eaux minérales est aussi bien absorbé que celui du lait

Contrairement à ce que disent certains naturopathes, d'après la totalité des études publiées qui ont utilisé des isotopes du calcium que l'on peut tracer dans le plasma, le calcium de l'eau est aussi bien absorbé que celui du lait.
Le calcium des eaux minérales est aussi bien absorbé que celui du lait
Arrivé sur barbalabs : 18 Janvier 2017
Originellement daté du : 17 Janvier 2017
Source : Thierry Souccar
Nombre de commentaire : 0

Article Original :

Voilà qui est intéressant à savoir pour couvrir ses besoins en calcium (un fait qui n’est pas contesté par l’industrie laitière mais l’est bizarrement par certains naturopathes, pour lesquels calcium, magnésium, de l’eau ne sont pas ou peu assimilés). La totalité des études publiées sur le sujet, qui ont utilisé des isotopes du calcium que l’on peut ensuite tracer dans le plasma, mais aussi de multiples marqueurs : remodelage osseux, niveau de PTH, densité osseuse - montrent que le calcium des eaux calciques est effectivement absorbé.

Le graphique ci-dessous compare la fraction de calcium absorbée à partir d’eau riche en calcium dans 7 études[1] aux valeurs relevées pour le calcium laitier ingéré dans le cadre d’un repas (représenté sous forme de ligne). Conclusion : le calcium de l’eau est globalement aussi bien absorbé que celui du lait (autour de 30-35%). Non seulement ce calcium est absorbé mais il exerce des effets sur les marqueurs de remodelage osseux et sur la densité osseuse, preuve qu’il est utilisé par l’organisme.

Dans le détail, le calcium de ces eaux est un peu mieux retenu lorsque l’on boit au repas plutôt qu’à jeun, et il y a (semble-t-il) un petit avantage si l’eau renferme des bicarbonates plutôt que des sulfates. Mais comme les eaux sulfatées sont en général plus riches en calcium, la différence au final est minime.

Nous avons besoin de calcium, mais avec un régime alimentaire riche en végétaux, pauvre en sel, les besoins sont probablement de l’ordre de 550 à 750 mg/j. Ils peuvent être couverts par l’ensemble des sources alimentaires : légumes, eau calcique mais aussi produits laitiers (si on les tolère), à dose modérée.
  1. (en) Absorbability and utility of calcium in mineral waters 1,2,3, publié le 1er août 2016.

Voir aussi :

Commentaire (0)

Attention, il ne vous reste que : caractères.

Cet article vous plait ? Pensez à vous inscrire à la newsletter pour ne pas manquer nos autres publications !


... et sur FB :