Pourquoi Bayer tente-t-il de racheter Monsanto ?

Complot ? Impératif économique ? Retard technologique ? Pourquoi Bayer tente-t-il de racheter sur Monsanto ? Examinons la situation.
Pourquoi Bayer tente-t-il de racheter Monsanto ?
Date de publication : 26 Juin 2016
Source : barbalabs / Le Parisien / Le Figaro / usine-digitale.fr
Nombre de commentaire : 1

À notre gauche, Bayer, le géant de la chimie, numéro 2 mondial avec 18% de part de marché derrière Syngenta 19%[1]. Inventeur de l'aspirine mais aussi distributeur de l'insecticide Gaucho et de la pilule Jasmine.

À notre droite, Monsanto, numéro 1 mondial de la semence avec 26% des part de marché devant Dupont 21%[1].

Récemment, nous apprenons que Bayer tente de racheter Monsento[1]. Arrivera-t-il a racheter Monsanto ? En tout cas le prix monte follement :

  • 13 mai 2016 : 40 milliards de dollars[1] (35 milliards d'euros)
  • 19 mai 2016 : 62 milliards de dollars[2] (55 milliards d'euros)

Dans le jeu du qui mange qui, on rappelle que c'est la « fête » en ce moment dans l'agro-business : à la fin de l’année dernière, le géant ChemChina s'est offert Syngenta pour 43 milliards de dollars, devançant alors Monsanto qui tentait la même acquisition. Dans le même temps Dupont et Dow Chemical ont fusionnés pour 130 milliards de dollars [1].

Mais.... Pourquoi les vendeurs de médicaments, d'insecticides, de désherbants, d'engrais, de graines et d'OGM se marient-ils tous entre eux ?

Explication #1 : La théorie de Tomate man

TOMATE MAN avait-il donc raison ? Selon lui : On crée des plantes maladives qui ont besoin de tous ces produits et qui dans le même temps nous rendent malade et dépendants de leurs médicaments...

Et bien, figurez-vous que, d'après la presse officielle, pas du tout !

Explication #2 : L'explication du Figaro

D'après le Figaro[2], les deux entreprises sont en grande difficulté. Bayer aurait accumulé une dette de 17,5 milliards pour un chiffre d'affaires de 46 milliards d'euros en 2015. Quant à Monsanto, il observe une chute de ses ventes de graines OGM. Avec des revenus en baisse et un taux de change défavorable sur le dollar, le produit est devenu trop cher pour les paysans d’Amérique du Sud. Cette alliance permettrait aux deux groupes de pallier à leurs faiblesses.

On aurait bien aimé que l'auteur de l'article nous explique pourquoi...

Explication #3 : L'explication d'un responsable chez Bayer

Michel Hertrich, responsable du Talent Management pour Bayer aurait révélé à usine-digitale.fr[3]: « Si Bayer veut racheter Monsanto c'est surtout pour le digital. Sur l'accompagnement numérique des agriculteurs, le digital farming, ils ont trois ans d'avance sur nous ».

  1. Chimie : Bayer offre 35 milliards pour racheter Monsanto, publié le 13 mai 2016.
  2. Bayer prêt à débourser 62 milliards de dollars pour racheter Monsanto, publié le 19 mai 2016.
  3. [Exclusif] Si Bayer veut racheter Monsanto, c'est surtout pour le digital, publié le 02 juin 2016.

Note BBL

Qui de TOMATE MAN, d'Armelle Bohineust (Figaro) ou de Michel Hertrich (Bayer) a raison ?

Le mystère reste entier... Et vous, qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Commentaire (1)

Attention, il ne vous reste que : caractères.

  • gattaca le 14 Juillet 2016, 19h25

    Pour qui connait le sujet, il ne s'agit pas de Syngéta mais de Syngenta !!!

    Pour qui sait ce qu'est un OGM (ne serait-ce que la signification du sigle), il est totalement inutile de parler de graines OGM .... graines GM : ça suffit amplement !

    Quant à l'hypothèse de Tomate Man :
    Il s'agit d'une hypothèse totalement débile qui émane plus d'une "tomate pourrie" que de quelqu'un ayant quelques neurones et un peu de bon sens !
    Mais cela semble une caractéristique des anti-OGM que de balancer ce type d'arguments reflétant un obscurantisme total et une ignorance encore plus grande de l'agriculture en général !

Cet article vous plait ? Pensez à vous inscrire à la newsletter pour ne pas manquer nos autres publications !


... et sur FB :