Pr. Henri Joyeux : Nutrition et prévention Cancer

Conférence « La nutrition et la prévention des maladies de civilisations » par le Pr. Henri Joyeux, avec fiche résumée des points essentiels + la retranscription écrite reformulée.
Arrivé sur barbalabs : 21 Août 2016
Originellement daté du : 06 Novembre 2013
Source : UDAF Savoie
Nombre de commentaires : 10
Les Points Essentiels
Informations Générales
  • On peut recréer des neurones et des connections neuronales si on fait travailler son cerveau et si on se nourrit bien.
  • L'enfant de 1 à 12 mois a les papilles sur les lèvres (pas encore sur la langue).
  • Le cancer c'est (aussi) une baisse d'immunité dans une région précise du corps (un peu comme les maladies auto-immunes).
  • Les femmes ont aujourd'hui plus de cancer du poumon que les hommes, du fait de leur tabagisme combiné à leurs plus faibles capacités respiratoires.
  • La plupart des cas de cancer du poumon de femmes sont inopérables = « c'est foutu » dans un an et demi.
  • On peut aujourd'hui expliquer 95% des cancers.
  • Le Pr Joyeux déduit qu'en connaissant les causes de 95% des cancers, on doit pouvoir en éviter 95%.
Chiffres
  • Temps de renouvellement :
    • des cellules intestinales : 4 jours.
    • des globules blancs : 7 jours.
    • des papilles : 10 jours.
    • des lobes olfactifs : 90 jours.
    • des globules rouges : 120 jours.
    • des cellules du foie : 1 an.
  • 10 litres de liquide circule chaque jour dans l'intestin grêle.
  • Temps maximal de conservation des nutriments :
    • au congélateur : 1 mois.
    • au réfrigérateur : 1 semaine.
  • Seulement 5% des cancers du pancréas sont opérables. Les autres seront perdus au bout de 2 ans et demi maximum.
  • Effectifs du centre anti-cancéreux de Montpellier en 1970 : 400 personnes. En 2014 : 2500 personnes.
Qu'est-ce qui donne le Cancer ? / Comment l'éviter ?
  • L'obésité est cancérigène.
  • Les alcools forts (Whisky, Pernod Ricard, Gin, Vodka) ainsi que le tabagisme (10 à 20 cigarettes par jour) provoquent le cancer ORL.
  • Il y a beaucoup moins de cancer de l'estomac aujourd'hui grâce à la conservation au froid : on consomme moins de conservateurs qui causaient ces cancers.
  • La bactérie « Helicobacter pylori » que l'on trouve dans les menus McDo peux causer le cancer.
  • Boire ses tisanes et autres boissons chaudes « bouillantes » donne le cancer de l'oesophage.
  • Le stress chronique peut provoquer le cancer de l'oesophage (du fait de la fermeture du pylore dans l'estomac qui peut provoquer des RGO (reflux gastro oesophagien) qui brulent l'oesophage).
  • Le sucre (blanc, yaourt, pain blanc, coca) ainsi que les graisses cuites abiment le pancréas (et donc peuvent provoquer un cancer).
  • Les points noirs sur la viande de barbecue sont cancérigènes (benzopyrènes, nitroamines).
  • La drogue, l'alcool et le tabac provoquent le cancer du foie.
  • La constipation / stagnation provoque le cancer du colon.
Alzheimer
  • Un des premiers signes de l'Alzheimer, c'est la perte du goût et de l'odorat (et non la perte de mémoire).
  • Pour combattre Alzheimer : stimuler l'odorat et le goût.
Autres Maladies
  • Le vaccin BCG peut donner la tuberculose.
  • Les rhumatismes sont dus à une mauvaise alimentation.
Mastication
  • On ne mastique pas assez. L'oesophage doit recevoir des aliments liquides ou en purée.
  • Il faudrait mastiquer au moins 20 fois avant d'avaler.
Autres conseils alimentaires
  • On peut se protéger contre le cancer de l'estomac grâce à un produit de la ruche : la propolis.
  • Grâce à la propolis, la ruche est plus stérile qu'un bloc opératoire.
  • En cas de début d'angine, prendre de la propolis stoppe l'angine et nul besoin d'aller chez le médecin.
  • Pour contrer l'insomnie : une cuillère à café / moka de miel sous la langue SANS avaler (avec éventuellement un peu de propolis).
  • Il ne faut pas prendre de jus d'orange le matin, mais l'orange en entier.
  • L'aspartame est mauvais.
  • La stévia c'est mieux que l'aspartame, mais ça sera aussi mauvais quand ils en créeront de la synthétique.
  • Il faut privilégier un barbecue horizontal.
  • Pour éviter la constipation : fibres (aide mécanique) et polyphénols (aide musculaire).
  • Si on ne mastique pas assez, cela favorise l'apparition de « phytates ».
  • Les « phytates » sont une cause de mal absorption.
  • On trouve des polyphénols dans le vin rouge, le thé vert et l'huile d'olive entre autres.
  • Le vin c'est bon pour la santé, mais 1 verre pas plus, et BIO.
  • Il faut consommer 4 à 6 fruits par jour (et bio, et de proximité).
  • Le moment pour prendre des fruits n'est pas important.
  • Petit déjeuner recommandé : 2 fruits et une boisson.
  • Ne pas consommer de lait.
  • Les femmes qui dans le monde ont le plus d'ostéoporose sont celles qui consomment le plus de produits laitiers.
  • Si on voulait consommer du lait il faudrait au moins le faire bouillir pour supprimer les facteurs de croissances (qui s'accumulent dans la peau du lait).
  • Pas de yaourt (à cause de leur sucre, et de leurs facteurs de croissance).
  • Le fromage, ça va.
  • Les fuites du micro-onde peuvent abimer les yeux.
  • Ne pas utiliser de cocote minute.
  • La cuisson à la vapeur douce (avec un seul étage) est le meilleur type de cuisson.
  • Les maladies auto-immunes sont dues à deux choses : excès de produits laitiers de gros animaux, et porosité intestinale.
  • La porosité intestinale est provoquée par gluten du blé moderne.
  • Stimuler sa libido : manger des pois chiches cuits 5 minutes à vapeur douce après les avoir fait trempés la veille et en les mastiquant bien.

Prise de note intégrale

0:42 La science de la nutrition aujourd'hui démontre ce que Hypocrâte disait il y à 2500 ans : « que ton aliment soit ton médicament ».

0:50 Il savait ça en observant ceux qui se portaient bien et ceux qui tombaient malade et voyait le rapport avec leur alimentation.

1:43 : On prend 24 nutriments sans le savoir chaque jour.

2:00 : Ce qui est intéressant pour le publique c'est pas ça, c'est de savoir quoi manger exactement.

2:22 : C'est dur de se repérer dans tout cela, entre ce qu'on entend à la télé et ce que nous dis notre médecin (souvent l'inverse). Et mêmes les médecins ne sont pas d'accords entre eux.

3:04 : Le surpoid (pour ne pas dire « obésité ») est cancérigène.

3:50 : Nous avons un « capital santé » (en plus de notre capital en banque), qui est fait pour 1 siècle : 36500 jours minimum. On aimerais bien aller au delà, mais en pleine possession de nos moyens.

4:18 : Savoir s'alimenter c'est important car s'alimenter, c'est mettre l'énergie dans son corps. Cette énergie, si elle n'est pas correctement répartie, on peut avoir des pépins de santé.

4:50 : On touche ici à des « comportements de santé ». Il ne faut pas les appeler « régimes », car ça fait penser à des interdits, et avec les interdits, on ne tient pas longtemps le régime. Professeur Joyeux parle de « manger mieux et meilleur ». Et cela pour toute la famille.

7:23 : Professeur Joyeux prend une métaphore, celle d'un couple qui lui demande en consultation « comment avoir un cancer ? ». Pourquoi demandent-ils cela ? Car s'ils apprennent comment en avoir un, ils sauront quoi faire pour l'éviter.

7:48 : Comment avoir la tuberculose ? Avec le vaccin BCG.

8:48 : Ya pas que les cancers dans les maladies de civilisations, ya aussi les maladies « auto-immunes ». C'est à dire un problème d'immunité.

8:00 : Finalement le cancer, c'est aussi une baisse d'immunité dans une région précise du corps (poumon, sein, prostate, foie, cerveau etc).

9:08 : Hors peut-on expliquer aujourd'hui scientifiquement le pourquoi de ces cancers ? OUI dans 95% des cas. On a les réponses, alors pourquoi le public ne les auraient pas ?

9:30 : Effectifs du centre anti-cancéreux de Montpelier en 1970 : 400 personnes. En 2014 : 2500 personnes.

9:50 : Ca veux dire qu'il y a une aggravation de la santé dans le domaine de la cancérologie mais aussi dans le cadre des maladies auto-immune, qui sont elles aussi des maladies de longue durée : ALD (Affection de Longue Durée).

10:15 : Il faut commencer par comprendre comment fonctionne notre système immunitaire. Il y a la circulation du sang avec le coeur, mais il y a aussi :

11:08 : "la circulation lymphatique".

12:10 : Nous avons du liquide lymphatique partout dans le corps, sauf dans le cerveau, qui lui est protégé par le liquide liquide céphalo-rachidien (LCR) (ou encore LCP pour cérébro-spinal).

12:35 : Lorsqu'on a un panaris au niveau du pouce, le médecin ne touche pas le panaris, il nous examine au niveau de l'avant bras et de l'aisselle car il cherche la réaction lymphatique à cette infection du pouce. Cela prend la forme de ganglions/noeuds lymphatiques aux endroits du corps où les circuits se réunissent sous forme de noeuds. La présence de ganglions plus gros qu'habituellement signifie que le système lymphatique fonctionne bien et qu'il bloque le passage du staphylocoque vers le reste du corps sans quoi il ferait une septicémie.

NDLR
Le professeur Joyeux exprime son souhait d'enseigner le système lymphatique aux enfants dès le plus jeune âge, du fait de son importance cruciale. Nous notons que dans une société comme la société japonaise, c'est dans la culture courante que de faire référence à ces noeuds lymphatiques et à leur importance.

13:50 : Notre système lymphatique nous protège, mais on ne le connait pas, et du coup, on ne le respecte pas. Il faut bien le nourrir, donc faire attention à l'alimentation.

14:15 : On peut être plus ou moins affecté par les maladies auto-immunes en fonction de notre susceptibilité génétique.

14:20 : La maladie auto-immune de la thyroïde est appelée là Thyroïdite de Hashimoto. C'est une inflammation thyroïdienne qui nous « bousille » la thyroïde et nous force à prendre une hormone thyroïdienne substitutive (« levothyrox »).

14:43 : On a besoin d'une thyroïde fonctionnelle pour l'équilibre de notre température, de notre psychisme.

14:50 : Si on est en hypothyroïdie, alors on devient un peu débile.

14:56 : Si on est en hyperthyroïdie, alors on emmerde tout le monde, on est fébrile.

15:06 : Maladie auto-immune du tube digestif : maladie de Crohn.

15:23 : Maladie auto-immune du colon : recto-colite ulcéro-hémorragique (sang dans les selles).

15:32 : Maladie auto-immune de la peau :

  • Sclerodermie (peau très sèche).
  • Lupus érythémateux (du rouge qui descend de part et d'autres du visage et qui correspond à une inflammation de la peau par une mauvaise alimentation).

15:50 : Les rhumatismes (dos, hanches, genoux). Les collègues orthopédistes du professeur semblent savoir que c'est la mauvaise alimentation qui cause ces rhumatismes à leur patients mais ça les réjouis de pouvoir prescrire des prothèses (énoncé sur le ton de la blague).

16:25 : Comment avoir un Alzheimer ou un Parkinson (au choix) ? On sait comment l'avoir. Il n'y a pas que la génétique.

16:54 : La cohérence du corps humain = les conseils nutritionnels à appliquer pour éviter toutes les maladies modernes (maladies auto-immune, infarctus du myocarde, sclérose en plaque, Alzheimer, Parkinson) sont les mêmes.

17:28 : La science de la nutrition est une science transversale. C'est à dire qui doit être connue par tous les corps de médecins, toutes les spécialités (du pédiatre au gériatre).

17:45 : Il critique la sectorisation de la médecine, qui fait qu'il a le droit d'enseigner la chirurgie mais pas la cancérologie ni la nutrition. Mais à la fois, il avoue utile de pouvoir appeler un collègue spécialiste dans un cas difficile.

18:47 : Les papilles de la langue sont renouvelées tous les 10 jours.

19:05 : Les globules blancs sont renouvelés tous les 7 jours.

19:12 : Les globules rouges sont renouvelés tous les 120 jours.

18:18 : Les cellules du foie sont renouvelées tous les ans (sauf foie abimé avec drogue / alcool etc).

Les lobes olfactifs sont renouvelés tous les 3 mois (25:30).

Les cellules intestinales sont renouvelées tous les 4 jours (1:06:03).

20:00 : On leur enseignait en cours de médecine qu'ils allaient perdre 20 000 à 30 000 neurones par jours. C'est un médecin espagnol qui a eu le prix nobel pour démontrer cela : Santiago Ramón y Cajal. Sauf que d'après le Professeur Henri Joyeux, aujourd'hui on sait que c'est faux et qu'on peut recréer des neurones et des connexions neurales si on fait travailler son cerveau et si on se nourri bien.

21:00 : Comment avoir un Cancer oto-rhino-laryngologique ?

  1. Prendre des alcools forts : Whisky, Pernod Ricard, Gin, Vodka. Car provoque brûlure.
  2. Ajouter du carbon : fumer des gauloises, de préférence « papier maïs ». 10 cigarettes par jours suffiront pour les femmes. C'est comme 20 cigarettes pour les hommes, car leur capacité respiratoire est la moitié de celles des hommes.

22:28 : Nous avons 6 glandes salivaires (2 parotides, 2 sous-maxillaires, 2 sublinguales : illustration) produisant environ 1,5 litre de salive par jour.

22:38 : La salive contient des enzymes de la digestion mais aussi des enzymes du goût, qui elles ne sont pas présentes chez les animaux.

23:00 : Nous ne mastiquons pas assez. Les dents ça sert à mastiquer donc à faire venir la salive.

23:15 : Un proverbe Allemand dit qu'il faut mastiquer les aliments 37 fois. Le professeur Henri Joyeux conseille de déjà commencer par 20.

23:45 : L'oesophage est fait pour recevoir des aliments liquides / où sous forme de purée. Pas de morceaux de pain, de viande, etc.

Comme ça cela fait travailler les papilles aussi, c'est important.

24:19 : Un des premiers signes de l'Alzheimer, c'est de commencer à perdre le goût et de l'odorat (et non la perte de mémoire). Pour contre carrer cela il faudrait se stimuler le goût et l'odorat.

26:50 : La courbe des cancers du poumons chez la femme a récemment croisé celles des hommes. Ce qui est en lien avec la plus faible capacité respiratoire des femmes couplée à leur tabagisme, selon le professeur.

27:00 : La plupart des cas de cancer du poumons de femmes sont inopérables = « c'est foutu » dans un an et demi.

27:08 : Pour lui, l'éducation nationale est responsable dans la mesure où elle laisse les gamines commencer à fumer au collège / lycée.

27:36 : Anecdote d'une patiente pharmacienne de 52 qui a un cancer de l'oeusophage. Pourtant, ni alcool, ni tabac... Sauf qu'elle prenait ses tisanes / cafés bouillants. Donc elle sent que c'est chaud mais ne se rend plus compte que c'est bouillant. Donc elle brûle régulièrement les papilles au niveau de la langue, mais aussi l'oesophage. Et un jour, elle n'arrive plus à avaler : « fraise dans l'oesophage » qui bloque. C'est la tumeur. Donc rayons / chimio / opération, c'est lourd : on en guéri 25% des patients. Donc comment avoir un cancer à l'oesophage ? En buvant ses boissons bouillantes.

Aujourd'hui on retrouve d'avantage de cancer à l'oesophage car les gens sont stressés. Quand on est stressé, notre pylore se ferme, ce qui fait remonter le liquide gastrique très acide (pH à 4) dans l'oesophage (on appelle cela un RGO pour « Reflux gastro-œsophagien »), ce qui le brûle de manière chronique et peut ainsi causer le cancer (30:04).

28:41 : Comment avoir un cancer à l'estomac ? C'est plus dûr qu'avant. Aujourd'hui il y a moins de cancer de l'estomac. Avant on en opérait 1 par jour (dans le centre anticancéreux où il travaillait), alors qu'aujourd'hui environ 1 par mois. 30 fois moins. Ce n'est pas dû aux progrès de la médecine mais à l'industrie de l'électroménager qui a permis de remplacer les conserves par le froid.

29:19 : Sur la conservation au froid, avant de perdre les qualités en nutriments :
  • Au congélateur : maximum 1 mois
  • Au réfrégirateur (4°C) : maximum 1 semaine

Le froid a permis de diminuer les conservateurs. En évitant les conservateurs on a évité d'irriter l'estomac, ce qui a permis d'éviter les gastrites (inaudible), les inflammations de l'estomac, les ulcères à l'estomac... autant de choses qui se transforment en cancer.

31:00 : Un « petit rongeur » qui peut nous causer inflammation de l'estomac puis cancer : l' « Helicobacter pylori ». On le trouve dans les menus McDo.

33:22 : L'enfant de 1 à 12 mois a les papilles sur les lèvres (pas encore sur la langue). Dès la première dent, il faut commencer à lui donner des aliments en les écrasants (pas des compotes).

34:16 : Le cancer de l'estomac, ça part d'une maladie bénigne (inflammation, un petit germe) et ça se transforme en une maladie maligne (cancer). Pour supprimer le petit germe, le gastro-entérologue va nous prescrire des antibiotiques pendant une semaine. Il a raison. Mais selon le professeur Joyeux on pourrait s'en passer en prenant un certain produit de la ruche : la propolis.

35:00 : Le passage de critique de l'agriculture productiviste et de Monsanto.

35:56 : Grâce à la propolis, la ruche est plus stérile qu'un bloc opératoire.

37:04 : En cas de début d'angine, prendre de la propolis stoppe l'angine et nulle besoin du coup d'aller chez le médecin.

37:20 : Pour ceux qui ont du mal à s'endormir, une cuillère à café / moka de miel sous la langue SANS avaler (avec éventuellement un peu de propolis), permet de régler les problèmes d'insomnie.

38:19 : Comment avoir un cancer au pancréas ?

38:45 : Le pancréas permet de :

  1. Réguler le taux de sucre dans le sang (1g par litre).
  2. Digérer les graisses (grâce à 1 litre de liquide pancréatique)

39:06 : Pour l'abimer :

  • Le gaver de sucre : sucre « saint-louis », yaourt (car le lactose est un sucre), pain blanc, Coca-Cola.
  • Le gaver de graisses (45:40). Surtout des graisses cuites (voir plus bas).

43:23 : Le Coca est bon contre le Choléra, mais c'est le seul cas où ce serait justifié d'en prendre.

44:09 : Annectode du coca « zero » et aspartame (il est contre). Pour lui, la « stévia » qui devrait bientôt remplacer l'aspartame dans le coca zero ne vaudra pas mieux du moment qu'ils la reproduiront de manière synthétique.

45:18 :

Nous n'avons pas besoin de boire des boissons sucrées. Le jus d'orange du matin, c'est un non-sens. C'est l'orange qu'il faut manger.

45:49 : Sur les graisses cuites. Le barbecue c'est bien, mais à la verticale. Nos barbecue classiques (horizontaux), font que les graisses se collent aux aliments (points noirs) par pyrolyse (?). Ces dépots noirs sont des « benzopyrènes » ou encore des « nitroamines », authentiquement cancérigènes.

46:17 : Pourquoi continue-t'on de produire des barbecues horizontaux ? Car « ils » en ont refait 12 millions, et qu'il faut attendre que ces stocks s'écoulent avant d'en produire du vertical.

46:33 : Symptômes du pancréas trop stimulé :

  • Surpoids
  • Prédiabète (on doit prendre des hypoglycémiants en comprimés)

47:13 : Seulement 5% des cancers du pancréas sont opérables. Pour les 95% restants, la partie est perdue, 2 ans et demi de survie maximum.

47:50 : Professeur Joyeux raconte certaines idées pour faire changer les choses au niveau social, ainsi que les déboires sur ses tentatives avec les politiciens.

49:40 : Comment avoir un cancer du foie ?

  • En prenant de la drogue.
  • En prenant de l'alcool.
  • En fumant.

Il critique des « salles de shoot ».

51:08 : L'anecdote d'opération du foi de Serge Gainsbourg.

51:58 : Comment avoir un cancer de l'intestin grêle ? Pas facile car ça circule beaucoup.

L'intestin grêle, on en a 5 à 6 mètre, et ça correspond à la surface d'un terrain de handball.

10 litre environ de liquide circule chaque jour dans l'intestin grêle :

  • 1 litre de salive
  • 1 litre de liquide de l'estomac
  • 1 litre de bile par le foie
  • 1 litre de liquide pancréatique
  • 1 litre par mètre de d'intestin grêle (qui provient d'où ? Pas précisé)

53:30 : Comment avoir un cancer du colon ? Là déjà c'est plus simple : il faut que ça stagne.

54:00 : (Pour éviter le cancer) Il faut évacuer tous les jours. Pour cela, il faut un « râteau » et un « moteur ».

Le râteau, c'est les fibres des fruits, des légumes et des légumineuses (pas en compote, pas au four, donc avec les fibres intactes).

54:17 : Ces fibres ne seront efficaces que si on les mastiques bien. Sinon, nous allons faire des « phytates » et avoir de la mal absorption.

54:29 : Il faut consommer 4 à 6 fruits par jour (et bio, et de proximité).

55:59 : Les caméras de sécurité dans les supermarché, c'est pas juste pour les voleurs, c'est pour vérifier que vous achetez bien comme on a prévu que vous le fassiez grâce à la publicité.

55:34 : Le moteur, c'est la musculature intestinale qui va se contracter pour faire avancer les éléments qui sont dans le colon. Pour aider ces contractions, on peut s'aider des différents polyphénols (on en trouve dans le vin rouge, le thé vert, l'huile d'olive, etc).

56:08 : La « rutine » est un polyphénol spécifique de la contracture de la musculature intestinale.

56:22 : Le vin, c'est donc bon pour la santé, mais attention aux quantités : c'est un ballon, pas plus.

56:52 : Pour les femmes qui lui disent « je suis allergique au vin », il répond qu'il n'y a pas d'allergie au bon vin. Donc soit il s'agit d'un vin qui a trop de sulfites (conservateurs utilisés dans le vin entre autres) car il n'est pas bio.

Une autre solution consiste à prendre le verre de bon vin rouge à la fin du repas, et non au début (comme font beaucoup d'hommes).

57:50 : Le professeur Joyeux pense que le moment de prendre le fruit dans le repas (début, milieu, ou fin) n'a pas d'importance : « il ne faut pas être un taliban de la nutrition ».

57:57 : Evitez la constipation. La constipation c'est une « pullulation » et une « putréfaction » souvent liées à une mauvaise cuisson (micro-onde?).

58:07 : S'il y a une fuite dans notre micro-onde, cela peux nous esquinter la cornée des yeux, ce qui provoquerait une cataracte. Professeur Joyeux nous conseille de jeter notre micro onde.

58:29 : La cocote minute, à la poubelle aussi.

58:33 : La solution idéale est la cuisson à la vapeur douce. Choisir un cuiseur à un seul étage suffit.

1:00:50 : Quel petit déjeuner ?

  • Quelque chose à croquer. Par exemple 2 fruits.
  • Une boisson.

1:01:21 : Pas de lait. Nous sommes les seuls mammifères à boire du lait à l'âge adulte. Le lait, il faut le consommer sous forme solide (fromage).

1:01:45 : Pas de yaourt non plus. Car c'est plein de « facteurs de croissance ».

1:02:05 Les facteurs de croissances, il y en a 7 pour le cerveau (dits facteurs neurotrophiques) dans le lait de la maman pour son enfant. Dans le lait de vache, il y en a 3 : epidermal growth factor (EGF), transforming growth factor (TGF), insulin growth factor (IGF). Ils ne sont pas pour l'humain mais pour le veau qui après 1 ans fait déjà 365 kg de plus. Avant on allait chercher le lait à la ferme et on le faisait bouillir. Cela créait une couche épaisse par dessus, qui représentait justement les facteurs de croissances « floculés », c'est à dire plus actif.

Les facteurs de croissances, en termes chimiques, ce sont des Ponts Disulfure. Dans le TGF, il y a 9 ponts. Pour tous les détruire, il faut faire bouillir le lait. Hors aujourd'hui on ne fait plus bouillir.

98% des 24 milliards de litre de laits passent à ultra haute température : 135 à 140 degré pendant 3 à 4 secondes. C'est utile pour détruire les germes, certes, mais cela ne suffit pas à détruire les facteurs de croissances.

Professeur Joyeux a donc fait une saisine au nom de familles de france au niveau de l'ANSES (ex-AFFSA). Les résultats sont tombés au bout de 2 ans et demis : « peut être bien que les facteurs de croissances augmentent les cancer du sein et de la prostate, mais de très peu », alors que le professeur Joyeux affirme que l'on peut vérifier cela comme étant 25 à 30%.

1:05:20 : Les maladies auto-immunes, sont liées à deux choses :

  • Les excès de produits laitiers d'animaux trop grands.
  • La porosité intestinale

1:05:45 : Qu'est-ce que la porosité intestinale ? Normalement nous avons des cellules intestinales (entérocytes) qui sont collées les unes aux autres. Entre ces cellules, il y a des « jonctions serrées ». Hors, le gluten du pain moderne actuel est extrêmement solide au niveau de ses protéines (gliadine et gluténine). Cela fait que les jonctions serrées se desserrent.

1:07:11 : Sur le calcium et l'ostéoporose. Il y a 4 fois trop de calcium dans le lait de vache. On nous a fait croire que si on manquait de lait on serait toucher d'ostéoporose, hors c'est faux, c'est même l'inverse. Les femmes qui dans le monde ont le plus d'ostéoporose sont celles qui consomment le plus de produits laitier.

1:08:02 : L'histoire d'un comte en Hongrie (ou Tchécoslovaquie), qui aurait « honoré » sa femme 7 fois en une nuit. Son secret ? Il mange des poids chiches « al-dente ». Ce qui d'après le professeur Joyeux est à comprendre en tant que cuisson à vapeur douce, 5 minutes, pas plus, après les avoir fait trempé la veille, et en les mastiquants bien. Car les poids chiches sont pleins de phytohormones qui vont stimuler les hormones sexuelles (testostérone chez l'homme, et l'œstrogène et la progestérone chez la femme).

Menu personnel du professeur Joyeux : poignée de poids chiche, avec filet d'huile d'olive extra vierge, persil et menthe, 2 fois par semaine.

Note BBL

Rappelons ici que nous ne souscrivons pas forcément à l'intégralité du discours mais trouvons intéressant d'écouter les analyses et conseils de chacun des acteurs de Santé.

Voir aussi :

Commentaires (10)

Attention, il ne vous reste que : caractères.

  • Gattaca le 28 Août 2016, 19h10

    Bourré d'erreurs ....
    Posez-vous la question de savoir pourquoi le Prof Joyeux est interdit d'exercice par le Conseil de l'Ordre !
    Il est insupporté par nombre de ses ex-collègues...et gagne sa vie en vendant de la soupe aux nombreux crédules qui ont peur pour leur santé (ce qui n'est pas étonnant dans un contexte de prolifération des marchands de peurs dont les propos sont relayés en permanence par les médias avides de scoop et de peurs !)

    • JF30 le 30 Novembre 2016, 11h39

      Si vous relevez des erreurs, indiquez lesquelles vous serez plus crédible ...

  • scoot le 26 Octobre 2016, 10h04

    vos argument sont stupide est infondè de toute manieres des que l on ose critiquer le systeme on devient complotiste /charlatan/antisemite /negationiste /anarchiste/

    mais la realitè et les fait lui donne raisons

  • pegase le 04 Novembre 2016, 15h16

    ah ah ah les labo ne sont pas contents!!!!!! la vérité fache!!!!!!

  • Anna le 05 Mars 2017, 12h53

    La prolifération cellulaire est un phénomène normal dans le processus de réparation déclenché face à une agression subie par le corps. Si cette prolifération s’emballe (c’est le cancer), le corps dispose de deux mécanismes naturels pour la stopper, l’un endogène, l’autre exogène. Le premier passe par les enzymes pancréatiques trypsine et chymotrypsine. Lorsque ce premier mécanisme (enzymatique) échoue, le corps possède une deuxième « ligne de défense » contre la prolifération cellulaire cancéreuse. C’est ici qu’intervient l’amygdaline, ou vitamine B17.
    La molécule de vitamine B17 contient deux unités de glucose, une de benzaldéhyde et une d’acide cyanhydrique, le tout fermement « verrouillé » ensemble. La seule substance qui permet le déverrouillage de cette molécule est un enzyme nommé β-Glucosidase. Lorsque la molécule est déverrouillée, les deux glucoses sont libérés, ainsi que le benzaldéhyde et l’acide cyanhydrique, deux poisons puissants, mais encore 100 fois plus puissants lorsqu’ils agissent en synergie. Heureusement, cet enzyme ne se trouve qu’en quantité inoffensive dans les tissus normaux, mais en grande quantité à la cellule cancéreuse, qui est seule détruite !
    Donc le cancer est une maladie de malnutrition ou de carence. Tous ces cancers, toutes ces souffrances pourraient donc être évités de manière simplissime, en rétablissant dans notre alimentation une dose suffisante de vitamine B17. Ça c’est pour la prévention. Pour les personnes chez qui un cancer s’est déjà déclaré, il existe des cliniques qui font des injections de cette vitamine pour rétablir rapidement le mécanisme de défense. Ce traitement n’a aucun effet secondaire désagréable et une meilleure efficacité que les traitements ultra-sophistiqués (et très chers) développés par l’industrie pharmaceutique, « industrie du cancer », qui a tout fait pour discréditer de manière malhonnête la thèse carentielle exposée plus haut, qui ne contredit rien de ce que l'on sait par ailleurs sur le cancer.

    • Aleksandra le 24 Mars 2017, 09h07

      Bonjour!
      Moi même ( médecin généraliste ) je suis très intéressée par cette théorie et j'envie d'apprendre plus (je me suis déjà enseigner sur l'existence de ce genre de clinique ). Avez -vous l'expérience personnel? Pourriez-vous me contacter pas mail , svp? J'ai un fils atteint d'une tumeur au cerveau .....
      olaskonieczna@hotmail.com

    • Barbalabs le 29 Mars 2017, 09h38

      Premièrement, la dénomination vitamine B17 n'existe pas. On parlera donc d’amygdaline.

      Je pense qu'Anna fait référence à une étude de 1998 qui a suscité beaucoup d'espoir dans la communauté scientifique : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19545561

      En effet, ceci ressemblait à une chimiothérapie ciblant uniquement les cellules cancéreuses et pas les cellules saines. Ceci représente donc le médicament de chimiothérapie idéal. En effet, les chimiothérapies conventionnelles (comme celle que j'ai subi moi-même) ne sont pas sans danger pour le reste du corps !

      Malheureusement, les tests sur animaux sont très décevants et n'ont rien produit de bon. Toutes les références sont produites ici : https://www.cancer.gov/about-cancer/treatment/cam/hp/laetrile-pdq#section/_17

      De plus, ce produit semble d'une dangerosité comparable au cyanure. Il est en réalité très dangereux.

      En ce qui concerne les tests sur l'humain, il n'y a apparemment aucune preuve de son efficacité. Les preuves sont de très mauvaise qualité. L'échec sur les animaux explique sans doute cette frilosité de la part des chercheurs. Pour en savoir plus, je vous conseille de vous plonger dans ses différentes études afin de vous faire un avis scientifique sur le sujet : https://www.cancer.gov/about-cancer/treatment/cam/hp/laetrile-pdq#section/_26

      Dans la communauté scientifique, ce traitement est clairement rangé dans la catégorie du charlatanisme : https://en.wikipedia.org/wiki/Amygdalin

      Ceci dit, il me semble qu’il est tout à fait sain de se poser la question et d'analyser les données objectives. Pour le moment, elles sont en défaveur de l'amygdaline.

      Il semblerait que, au contraire de ce que Anna semble penser, Ernst Krebs, Jr. aurait monté cette arnaque dans les années 1940 pour tirer profit du désespoir des patients atteints du cancer.

      Puis, dans les années 1970, le Dr Richardson vendait illégalement ce produit. Naturellement, il fut arrêté par la police.

    • Barbalabs le 29 Mars 2017, 09h40

      Se servant de ce fait divers (tout à fait banal ?) une sorte de secte promotrice d'une sorte de régime miracle a pris le relais et a répandu la rumeur dans tous les États-Unis. Étant donné les événements du Watergate, chacun croyait volontiers dans ce genre de théorie qui somme toute, semblait crédible !

      Dans un contexte où l’ésotérisme était très à la mode (pensées magiques en tous genres) Richardson et son associé Contreras ont rapidement fait fortune. Entre 1973 et 1975 (27 mois) l'un des deux avait emmagasiné 2,5 millions de dollars. Ce qui correspondrait en 2017 à environ 11 millions d'euros.

      Je vous laisse vous intéresser à cette histoire ici : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.3322/canjclin.31.2.91/epdf

      Sans preuve scientifique de son efficacité ou de sa non-dangerosité, Barbalabs déconseille absolument ce genre de traitement. De plus, nous aimerions insister sur le caractère scandaleux et cruel de ce genre d'individu. Faire de l'argent sur la détresse psychologique des malades est tout à fait abject. En l'absence de preuves plus tangibles sur le sujet, nous vous conseillons fortement de vous abstenir.

    • Aleksandra le 29 Mars 2017, 09h59

      Merci beaucoup! Est-ce possible de connaitre votre opinion sur GRAVIOLA( COROSOL). Merci d'avance.

      Aleksandra

    • Atman le 27 Août 2017, 06h47

      B17 pourquoi vous dites qu'elle est dangereuse bon et je confirme qu'elle n'est nullement dangereuse . Déjà pris 20 noyaux par jour en 2 prises pas de problème .

Cet article vous plait ? Pensez à vous inscrire à la newsletter pour ne pas manquer nos autres publications !


... et sur FB :